Pagaille à Mavoula !

Pourquoi cherchait-il à rendre justice lui-même ? Cette triste affaire ne concernait que le département des affaires criminelles de la police congolaise. Pourquoi un Zaïrois devait-il s’occuper de l’investigation relative au meurtre d’un ministre d’un pays qui n’était même pas le sien ? La famille de la victime n’avait-elle pas confiance aux autorités policières nationales ? La justice congolaise était-elle partiale, donc partisane ? Pourquoi Roger Dercky devait-il entreprendre une opération périlleuse, au risque de braver quelques intouchables du régime local ? Agirait-il avec une intrépidité ingénieuse pour ranimer la rage de vaincre qui l’habitait ? Avait-il besoin de l’exaltation que le jeu procurait passionnément en lui : à savoir le divertissement ? Dans la vie quotidienne, ce détective privé ne s’amusait pas pour le bonheur de l’ennemi ou de l’adversaire.

L’enveloppe vide, que la réceptionniste du luxueux hôtel situé à la corniche de Bacongo venait de remettre au détective privé, le conforta dans sa vision. Par conséquent, le Zaïrois sortit le revolver dissimulé sous sa veste : un Colt Detective Special. Il ouvrit donc la porte, se pointa tout de suite dans la première pièce et vit un individu emmitouflé dans un trench-coat. L’investigateur pointa l’arme à feu en direction du visiteur inattendu.
– Vous avez des manières inhabituelles de rentrer chez vous…
– Qui êtes-vous ? questionna derechef le citoyen zaïrois.
– Je suis Moukila André, inspecteur de la police nationale congolaise.

Plus d’information

Publicités

Dans l’œil du léopard

Les séides du maréchal Mobutu Sese Seko placèrent la chambre occupée par maître Patrick de Lavigerie, l’avocat porté disparu que le détective devait retrouver, sous très haute surveillance. Les instructions furent données au directeur de l’hôtel Intercontinental de signaler la présence de tout ressortissant français qui y descendrait à l’avenir. Le responsable du complexe hôtelier perdrait son emploi, voire sa vie, au cas où il ne se conformerait pas aux directives et aux exigences d’agents des services de renseignements. Le détective était, dorénavant, dans l’œil du léopard.

Au Zaïre du maréchal Mobutu Sese Seko Kuku Ngbendu Waza Banga, surnommé le grand léopard, on ne badinait pas du tout avec ce qui touchait à la présidence de la République. Tout le monde, y compris les politiciens, était sous la botte de la Division spéciale présidentielle, de l’Agence nationale de documentation et du Centre national de recherches et d’investigations.

Format : epub sans DRM

Auteur : Gaspard-Hubert Lonsi Koko
Editeur : L’Atelier de l’Egrégore
ISBN : 979-10-91580-03-8
Genre : policier
Format : epub sans DRM
Prix : 8,49 €